A la maison // Un changement doit être fait ! (1 an après)

 

madeinguadeloupe guadeloupe plantes medicinales citronelle armoise herbe a pic zeb orthosiphon farine chaud belle de nuit vepele paroka neem the pays semen contra six heures

Suite à mon article paru en mai 2020, il me fallait faire une mise à jour ! 

Je devais me rendre en pépinière afin de me procurer quelques plantes. En effet, des plantes médicinales (je vous dit tout ICI), des légumes "péyi", et pour les plantes ornementales j'ai fait l'acquisition d'hibiscus, dracaena, bougainvilliers, etc... (de quoi "pimper" la maison et le jardin). Chose faite, actuellement mon jardin créole est en place et ce que j'y ai planté est en pleine croissance 💪. Maintenant, il serait question de mon objectif à long terme et le pourquoi de cet article.

Vers une autosuffisance alimentaire en Guadeloupe ? A la maison ?

Pour la Guadeloupe, cela reste un très grand enjeu étant donné qu'il y a beaucoup de facteurs à prendre en compte et ne dépendants pas forcément de notre bon vouloir.

Je ne m'étendrais pas plus sur ce sujet, car cela ne relève pas de mes compétences.  En revanche, vous trouverez quelques pistes dans  cet article du France-Antilles Guadeloupe datant de juillet 2021.

Pour mon cas je pencherais plutôt pour une autosuffisance alimentaire partielle. Ne pouvant pas tout cultiver à la maison, parce que bien évidemment la superficie exploitée est le premier facteur à prendre en compte ; dans le besoin, je me tourne tout naturellement auprès de nos producteurs locaux. 

Mais au vu de la période actuelle, des décisions doivent être prises. Pour soi-même, nos familles, les générations futures. Si nous voulons opérer un changement, le deuxième facteur est notre train de vie. Boulot, famille, hobbies... notre emploi du temps peut être très rempli. Créer et entretenir un jardin prend du temps et réclame de l'entretien même si en finalité ce n'est que satisfaction.

Pourquoi est-il temps d'agir ?

Adopter ces comportements de manières pérennes apporteraient un vrai changement. Mais il faut commencer à s'y mettre dès à présent (*les procrastinateurs en PLS*). 

Nous avons tous été choqués concernant diverses études montrant le taux alarmant de sucres dans nos aliments, ce qui conduit à diverses comorbidités. Le lien entre notre "empoisonnement" et ce que nous traversons en ce moment est forcément vite fait.

Des idées ?

Donc, toi qui lis cet article assied toi un moment, prend quelques minutes de ce précieux temps. Note ces changements que tu pourrais faire à ton niveau, dégage quelques heures hebdomadaires afin de te consacrer à ton propre bien-être, d'améliorer ton cadre de vie. Note ce que tu prévois de laisser à tes enfants, aux générations futures parce qu'un jour ils te diront "merci".  

Si tu as des idées, suggestions : n'hésite pas 👉 I C I

Et n'oubliez jamais...

"Pran douvan avan douvan pran-w"







Commentaires

  1. RésilienceGwada30/09/2021 23:36

    Slt! Ce serait bien que plus d'articles de ce genre soient lu et par la jeune génération
    Les politiques doivent également agir pr une autonomie générale. Le mouvement est en marche mais c'est faible. Nous guadeloupeens devons prendre conscience de cet énorme problème. Bravo pr l'article et pense à un article sur l'automnie uniquement. RésilienceGwada

    RépondreSupprimer
  2. Coucou,
    tu as bien fait de prendr en compte les emploi du tps car pr moi c mon + grd frein mais g envie que les choses bougent ici. mon père a déjà planté des racines dc je vx faire ma part aussi. Lire c qques lignes m'ont donné un peu de boost !! bonne coutinuation. Vaness.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles du moment